Accueil>Essais Bateaux>Coque Open>Nouveau Boston Whaler 250 Dauntless, Il met la barre très haut
Boston Whaler 250 Dauntless_navigation
Coque OpenEssais Bateaux

Nouveau Boston Whaler 250 Dauntless, Il met la barre très haut

Le nouveau Boston Whaler 250 Dauntless arrive sur le marché avec un nouveau design, une coque et un plan de pont totalement revus.

Remplacer un modèle iconique est toujours un challenge. Mais quand on s’appelle Boston Whaler, on ne se contente pas de faire évoluer un modèle, on le redessine totalement, c’est justement ce qui a été fait avec le nouveau 250 Dauntless.

Boston Whaler 250 Dauntless_avant

La gamme Dauntless de chez Boston Whaler est tout simplement iconique. Présente depuis 27 ans au catalogue, cette série s’intercale entre les Outrage destinés à la pêche au large et les Montauk plutôt dédiés aux lacs ou aux évolutions non loin des côtes. Pour le millésime 2021, Boston Whaler a toutefois décidé de donner un sacré coup de jeune à la famille en présentant les 220 et 250 qui remplacent respectivement les 210 et 240. Surtout, le constructeur ne s’est pas contenté d’un lifting, mais il livre là un tout nouveau bateau.

Un design totalement revu

Dès le premier coup d’oeil sur ce Boston Whaler 250 Dauntless, difficile de ne pas succomber à ce que les Américains appellent l’effet « Wowww ». En effet, la ligne est tout simplement superbe. Totalement redessinée, la carène est plus profonde avec un angle de coque plus fermé de 2° et une ligne de pont un peu plus haute. Le nez légèrement arrondi a également disparu au profit d’une étrave pointue et conquérante à l’image des bateaux de la série Outrage. En fait, vu d’extérieur, le 250 Dauntless apparait un peu comme un mini Outrage et personne ne s’en plaindra. 

Au passage, le Boston Whaler 250 Dauntless gagne 10 centimètres en longueur ce qui a permis d’améliorer le plan de pont. On y trouve ainsi une nouvelle console, plus statutaire et plus proche de l’univers des fishings. Elle dispose ainsi d’une face avant capable de recevoir un écran électronique de 12 pouces et est dotée d’une grande boîte à gants. On y trouve aussi l’emplacement pour le Vessel View, les interrupteurs, les porte-gobelets ou encore de la place pour la VHF. Ce poste de conduite offre aussi un repose-pieds et le tout est protégé par un beau pare-brise. Profitant du creux de coque, l’intérieur de la console est assez volumineux pour recevoir des w.c. chimiques tandis que sur l’avant ce trouve une assise lounge pour deux personnes avec accoudoirs qui, de surcroît, cache un coffre éclairé avec un rack pour les cannes à pêche.

Un aspect plus premium

La proue a d’ailleurs fait l’objet d’un traitement particulier avec plus de confort et une configuration plus familiale que sur l’ancienne génération. Cela se manifeste par une assise en U avec, sur chaque bord, des dossiers relevables. L’ensemble peut également se transformer en bain de soleil. La baille à mouillage est de bonnes dimensions, en revanche, le davier n’est proposé qu’en option.

À l’arrière, on retrouve les fameux sièges escamotables qui, une fois fermés, forment une belle plateforme de pêche. Ils ont toutefois été améliorés avec un dossier plus haut. Entre ces deux assises, le 250 Dauntless profite d’un beau vivier alors que sur la poupe on trouve deux plateformes de bain, dont une avec échelle de bain. Derrière la console, pilote et copilote bénéficient d’une assise confortable avec une position leaning-post tandis que la partie arrière de cette assise dispose d’un meuble de rangement avec trois tiroirs. Cette configuration peut aussi être modifiée au moment de la commande pour, par exemple, installer plus de sièges. Même flexibilité concernant le T-Top qui n’est pas monté en série, mais est disponible dans trois versions différentes.

L’équipement bénéficie lui aussi de ce renouveau avec quelques accessoires bien pratiques comme le tapis antidérapant sur le haut de la console, le chargeur sans fil pour votre smartphone ou encore les éclairages led dans la console et certains rangements.

Boston Whaler oblige, la qualité de construction est tout simplement remarquable et le constructeur a clairement voulu donner un aspect premium au bateau. Restent les options et là encore, si vous ne trouvez pas ce dont vous avez besoin c’est que vous êtes difficile, car le Boston Whaler 250 Dauntless est éligible pour une liste assez incroyable d’accessoire ou d’éléments de personnalisation.

Un confort en mer accru

Homologué jusqu’à 400 ch, cette coque open n’a aucun mal à encaisser cette puissance, bien au contraire. Lors de notre essai, nous avions derrière un moteur de 300 ch. Ainsi équipé, les performances sont dans la norme avec un déjaugeage effectué en 4,5 secondes et une vitesse de croisière autour de 27 noeuds ce qui est très correct. En le poussant à fond, on s’approche des 45 noeuds ce qui est là aussi très correct. Toutefois le plus important n’est pas là. Si la précédente génération était déjà réputée pour son comportement, cette nouvelle coque donne au bateaux la capacité d’envisager des navigations plus lointaines.

Boston Whaler 250 Dauntless_mouillage

Que ce soit clair, le 250 Dauntless n’est plus seulement destiné aux eaux clames, mais il est clairement capable d’affronter le clapot ce qui le rend encore plus polyvalent. Qui plus est, le confort de l’équipage en est encore amélioré et là non plus, personne ne s’en plaindra. Question puissance, on peut bien évidemment envisager un moteur de 200 ou 250 ch sans que cela ne le rende apathique. En revanche, si vous aimez la puissance, la version 400 ch devrait propulser le bateau largement au-delà de 50 noeuds en faisant une embarcation vraiment sportive, mais est-ce bien raisonnable ?

Conclusion

En offrant au 250 Dauntless une toute nouvelle carène et un équipement plus premium que les précédentes générations, Boston Whaler monte encore un peu plus le niveau de référence du domaine. Il rend aussi cette série plus polyvalente en lui ouvrant les portes de nouveaux plans d’eau, mais aussi d’une utilisation plus familiale.

Performances

Essai réalisé à Sarasota (USA) avec 300 ch Mercury V8, 3 personnes à bord, eau calme, Hélice Enertia 18’

Régime moteurVitesse (en noeuds)
600 tr/mn2,0
1000 tr/mn3,6
2000 tr/mn6,9
3000 tr/mn12,7
4000 tr/mn25,1
5000 tr/mn33,4
6000 tr/mn44,3
Déjaugeage4,5 sec
0 à 20 noeuds5,6 sec
Plan de pont  250 Dauntless

Fiche Technique

Longueur7,62 m
Largeur2,59 m
Poids sans moteur1 538 kg
Matériau de la carèneFibre de verre
Nbre de personnes10
Couchages0
Réservoir carburant341 Litres
Puissance Maxi400 ch
Puissance conseillée250 ch
HomologationC
ConstructeurBoston Whaler (USA)
ImportateurRéseau

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.