Accueil>Pratique>Comment faire ?>6 astuces pour choisir son huile moteur
Choisir huile moteur générale
Comment faire ?Pratique

6 astuces pour choisir son huile moteur

L’huile d’un moteur de bateau est un composant essentiel, encore faut-il savoir quelle est l’huile qui correspond le mieux à votre moteur. Voici 6 astuces pour bien la choisir.

S’il est conseillé d’avoir toujours un bidon d’huile à portée de main dans un bateau, encore faut-il savoir de quelle huile on parle. Un domaine qui paraît simple, mais qui répond cependant à des règles précises. Voici les clés pour vous y retrouver.

L’huile, un composant essentiel

Même si certains voient souvent l’huile moteur comme un mal nécessaire, le rôle de cet élément est bien plus important que cela n’y parait. Indispensable au bon fonctionnement du moteur pour éviter les frictions entre les différents composants métalliques, l’huile permet d’assurer des mouvements fluides, de conserver les différentes pièces en bon état, d’assurer des performances optimales, de consommer moins et de faire moins de bruit. L’huile permet aussi de maintenir le moteur à une température normale et donc de limiter la déformation des parties mécaniques, de le nettoyer en éliminant la limaille, de le protéger de la corrosion ou encore d’assurer l’étanchéité.

Choisir huile moteur trappe huile

Toutefois, toutes les huiles n’ont pas les mêmes propriétés. Plus ou moins fluides, taillées pour différentes températures et usages, elles sont principalement composées d’une base minérale ou synthétique à laquelle on ajoute nombre d’additif pour obtenir les propriétés recherchées.

La viscosité

Techniquement parlant, la viscosité ( ou grade SAE) est une mesure de résistance à l’écoulement d’un fluide. Il faut garder à l’esprit, que durant le fonctionnement normal de votre moteur, l’huile fait plusieurs fois le tour du circuit à chaque minute, d’où l’importance de la viscosité. Dans le cas de l’huile moteur, la viscosité est indiquée de deux manières (ou deux grades), le grade à froid, aussi appelé viscosité dynamique et le grade à chaud, aussi appelé viscosité cinématique.

Choisir huile moteur viscosité

Le grade à froid

Le grade à froid est un nombre suivi de la lettre W tandis que le second nombre indique le grade à chaud. Ce nombre donne une indication de la capacité à démarrer le moteur et à amorcer la pompe à huile à froid, c’est à dire de la fluidité de l’huile quand le moteur est froid et de sa capacité à rester « accrochée » aux parois. On trouve généralement quatre grades à froid :

  • 0W : env. -30°C
  • 5W : env. -25°C
  • 10W : env. -20°C
  • 15W : env. -15°C

Pour faire simple, plus l’indice est bas, meilleure est la viscosité à froid c’est pourquoi un indice assez bas (en dessous de 10) est souvent conseillé pour les pays froids ou l’hiver.

Choisir huile moteur grade

Le grade à chaud

Le grade à chaud est une indication de l’épaisseur du film d’huile quand le moteur est chaud (100 et 150°). On trouve cinq grades pour cela, 20, 30, 40 ,50 ,60. Un nombre élevé indique un film d’huile épais ce qui assure protection et étanchéité. À l’inverse, un nombre peu élevé permet de réduire le frottement et donc d’économiser du carburant.

Concrètement, un moteur qui ne tourne pas très vite ou qui est rarement utilisé à pleine charge aura plus intérêt à utiliser un grade chaud assez bas (jusqu’à 40). À l’inverse, un moteur très puissant, qui tourne très vite et qui monte haut en température aura intérêt à privilégier la protection avec un grade à chaud au-delà de 40.

Pour mieux comprendre ce qu’induisent ces différents indices, on peut prendre quelques exemples :

Une huile 5W30 aura une bonne viscosité à froid alors qu’à chaud, elle réduira les frottements, mais assurera une protection moins importante et donc se dégradera plus vite à pleine charge.

Une huile 20w50 aura quant à elle une moins bonne viscosité à froid (il faudra être gentil au démarrage), mais elle supportera mieux le fonctionnement à pleine charge.

Le but est donc de trouver le bon équilibre pour conserver une bonne protection tout en maintenant une consommation faible.

Huile minérale, synthétique ou semi-synthèse

Outre les notions de viscosité et de performance, on trouve sur le marché trois types d’huile, minérale, synthétique ou de semi-synthèse. Il s’agit avant tout d’une indication de qualité.

Huile minérale

Également appelée multigrade, l’huile minérale est la moins couteuse, mais aussi la moins sophistiquée. Elle représente un bon choix si vous avez un budget serré et un moteur ancien ou peu performant.

Huile synthétique

À l’opposé de l’huile minérale, l’huile synthétique est au contraire le fruit de recherches poussées. Elle est très évoluée avec notamment un haut pouvoir lubrifiant et une bonne tenue dans les hautes températures. Cette qualité d’huile se montre parfaite pour les moteurs très puissants, très pointus, fortement sollicités et pour les mécaniques les plus modernes.

Choisir huile moteur synthétique

Huile de synthèse

C’est l’huile la plus polyvalente du marché. Résistante aux hautes températures et aux offrant un bon pouvoir lubrifiant, elle convient à quasiment tous les moteurs, notamment pour la plaisance.

Huile pour moteur deux temps et pour moteur quatre temps

En raison de leur mode de fonctionnement, ces deux technologies n’utilisent pas le même type d’huile.

Moteur deux-temps

Dans le cas d’un moteur deux-temps, l’huile est mélangée avec le carburant et lubrifie le moteur en circulant. Elle est également brulée durant le process. C’est donc pour cette raison que l’on doit ajouter un peu plus d’huile dans un moteur deux temps. Toutefois, les dernières technologies deux-temps à injection directes ont fait énormément de progrès dans ce domaine et consomme désormais beaucoup moins d’huile.

Pour un moteur deux-temps, il faut donc utiliser de l’huile portant la mention TC-W3 qui indique que l’huile est conforme à la norme internationale.

Choisir huile moteur deux temps

Moteur quatre temps

Pour un moteur quatre temps, l’huile est pompée dans le carter moteur et circule dans le moteur pour le lubrifier et de ce fait la consommation d’huile est inférieure à celle d’un deux temps. Les huiles pour moteur quatre temps sont généralement affublée de la référence FCW.

Choisir huile moteur 4 temps

Alors, quelle huile choisir ?

Pour tous les moteurs, le manuel d’entretien est la référence. Il indique clairement quel type d’huile vous êtes devez utiliser en donnant les nombres de viscosités. Toutefois, pour certaines utilisations, on peut choisir une huile un peu différente pour améliorer le fonctionnement du moteur.

De manière générale, si vous habitez et naviguer dans une zone froide, vous choisirez plutôt un grade à froid assez bas. Si vous avez un vieux moteur ou un moteur peu performant, vous choisirez pour un grade chaud élevé. Enfin, attention aux normes entre un moteur deux-temps et quatre temps. Toutefois, sauf cas particulier, le meilleur conseil est encore de suivre la préconisation du constructeur, clairement indiquée dans le manuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.